Biographie

Marie Boulenger a commencé l’étude du piano à l’âge de 7ans. Cours privés avec Luc Ryelandt, fils du compositeur Joseph Ryelandt, puis avec Marcel Quinet. Dès son enfance, elle s’est distinguée par sa sensibilité et son intelligence des textes musicaux. marie-06aA 8 ans, après avoir remporté son premier concours de piano, elle se produisait au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et faisait sa première apparition à la télévision. Dès ses débuts elle a privilégié l‘émotion avant tout dans ses interprétations.

Etudes : humanités latin-mathématiques puis musicologie à l’ULB. Han Eisler Musikhochschule de Berlin (Dieter  Zechlin), Ecole Normale de Musique de Paris – première nommée avec les félicitations du jury (classe de Germaine Mounier),  master class à Weimar (Tatiana Nikolaieva, Evgueni Malinin, Dieter Zechlin), cours de perfectionnement avec Marcelle Mercenier.

Concours : Ier Prix « Günther », prix des Jeunesses Musicales de Belgique, nommée soliste de la RTB, Ier Prix concours TENUTO de la radio-télévision belge.

marie-05Concerts, enregistrements Radios et télévisions belges, Conservatoire de Bruxelles, de Liège, Société Philarmonique de Bruxelles, Concerts de Midi du Musée d’Art Ancien de Bruxelles, Musée Charlier, Petits Concerts du Samedi, Concerts de midi LLN, Musique pour respirer, Europalia Hongrie, Europalia Chine, Europalia  Brasil … soliste avec l’Orchestre Philarmonique de Liège, récitals en France, en Allemagne, en Suisse en Turquie, Portugal, Chine, Bulgarie. Collaboration avec différents orchestres nationaux, RTB, BRT, Théâtre Royal de la Monnaie, collaboration à des spectacles de théâtre…notamment avec André Debaar et Pierrette Laffineuse, (Du Temps que les Bêtes parlaient), Frank Baal et Lilian Keersmakers. A eu l’occasion d’accompagner Jules Bastin. Fait partie du Trio Elektra avec Anne Leonardo et Marie-Hélène Adnet,  du Duo Gao – Boulenger, du duo Ivan Thirion- Marie Boulenger, le duo Rita Matos Alves soprano – Marie Boulenger tous reconnus par les Tournées Art et Vie du ministère de la Communauté Française de Belgique. Le duo Ivan Thirion-Marie Boulenger s’est produit lors du Festival International SOFIAWEEKS (Bulgarie) en juin 2011 et le duo Gao Xuewen-Marie Boulenger  dans différentes villes de Chine en septembre 2011 (Shanghai et Nanjing). A créé en  2013 le trio « Passions de Femmes » avec la mezzo-soprano Clotilde van Dieren et la comédienne Françoise de Gottal ainsi que le duo « La Diva chez soi » avec la soprano Rita Matos Alves. Collabore régulièrement avec l’Ensemble « Camerata Vocale ».

marie-08 RAVEL Concerto en Sol 2ème mouvement Orchestre Philharmonique de Liège

Organisation de concerts : son attirance pour toutes les musiques du monde a amené Marie Boulenger à diriger pendant 15 ans la programmation musicale des concerts du Paradoxe, reconnus par la presse pour leur  rare exigence musicale.

Enseignement : Académies de Musique de Watermael – Boitsfort et Woluwé St Lambert, pour le piano, la musique de chambre, l’ensemble instrumental, l’accompagnement des cours de chants et instruments.

La Presse

Marie Boulenger est une remarquable musicienne, tant sur le plan de la technique que de l’interprétation. A tous les points de vue c’est une artiste complète et prête.   Pierre-Petit (Paris)

Heureuse surprise que cette émission qui présentait la charmante et subtile pianiste Marie Boulenger. J’ai rarement assisté à la télévision à une prestation de soliste aussi envoûtante à suivre. Marie Boulenger possède au plus haut point un toucher sensible, merveilleusement mis en valeur dans le concerto en sol de Ravel.   P. Leclecq

Bref, ce fut deux tempéraments, deux brillantes natures de concertistes côte à côte dans un merveilleux programme de musique de chambre.   FW, L’Echo de la Bourse

Une frappante virtuosité… Marie Boulenger fit admirer un magnifique touché. Les variations ABEGG semblaient avoir été écrites spécialement pour la pianiste… Interprétation tout en finesse et en transparence…   FRA, De Gentenaer

Un moment de perfection et d’émotion partagé avec Marie Boulenger   L’Echo

Marie Boulenger… a fait l’unanimité sur la qualité, la grâce et la sensibilité de son jeu pianistique   Ph. Mercier